Video

En Négatif

En négatif le temps me tue
En négatif je noie mes nuits
Au royaume des fous que je fuis
En négatif d’amours perdus

Extrait de l’EP de « Tes Murmures sous mes Pas »

1674: Many Thousand Gone

Chaos E.T. Sexual

Les rumeurs racontent que
Ce qui pousse est mort depuis de nombreuses lunes

En tenant le sol pour vil
Ils s’avilissent eux-mêmes
Insultent chaque grain
Souillent chaque goutte
T’ont épuisé de leur poison
M’épuisent

Alors que le monde rouille
J’entends toujours les racontars, les vieux chants
Les cris de révolte, le désespoir
Les larmes des incendies
Imaginais-tu un épilogue à ces stupides vapeurs ?
Imaginais-tu tordre les Lois
Te jouer des pierres
Alors que tu n’es que sable ?

Sur une planète voilée d’une croûte aride de fin du monde, d’antiques images défilent : la Terre se souvient, douloureusement. Des festivités païennes aux mosh-pits, des danses soufies, des rassemblements sadhu à l’industrie de la rave, de la recherche de transcendance à l’absurde.La Terre se souvient. On l’a nourri comme l’être humain se nourrit, dans une débauche aberrante, stupide, sans amour. Pour assouvir de voraces instincts, la perfection inhérente à la figure du cercle passe de l’univers du sacré à celui de l’usine.

Images issues de films de propagande anti-Japonais de la seconde guerre mondiale, de célébrations hindoues, soufies, néopaïennes, du Hellfest, publicités pour systèmes d’irrigation à pivot, fermes de thons norvégiennes, fermes circulaires dans le désert saoudien…

Strange Birds

A remix from Stienis, feat. VenuSnake // Original title: Implosion

(FR)

Il y a des soirs où l’on rentre éméché, l’esprit sillonné d’idées folles et stupides. On ouvre alors une fenêtre sur son navigateur internet et l’on tape un mot, une série de lettres initiée du hasard né des vapeurs alcooliques. Ce soir là, dans mon navigateur internet, la série formait le mot « militaire ». Devant mes yeux défilaient des images de la guerre du Vietnam, de Corée, de la bataille de Midway… J’étais surpris par ma propre fascination : je ne prêtais pas attention aux avions, bombes, au feu ou à la mort, mais aux paysages sublimes qui défilaient à une vitesse fantastique.
Il faut prendre conscience que ces images ont été tournées dans un but de propagande. Leur beauté, loin d’être innocente, est due à une direction artistique fine. La violence qui a enfanté ces images demeure dans le passé : ce qui est fait est fait, les actes sont gravés dans la pierre et on peut tranquillement s’adonner au spectacle pornographique qu’offrent ces images de guerre vintage.

A force d’observer ces images, le thème de la solitude s’impose. S’engager dans l’armée répond au besoin de se rallier à une communauté, de faire corps pour remplir une mission qui nous dépasse. Lorsque tu es enfant et que tu rêves de flotter dans les airs, on te sourit. Lorsque tu désires poursuivre ce rêve et que tu montres de la motivation et des capacités, on te propose le pacte suivant : tu pourras voler plus haut et plus vite que personne sur des merveilles de mécaniques…en contrepartie, tu deviendras une gâchette, un agent meurtrier au service de ton pays.

S’élever à bord de monstres d’acier. Un regard sur le bombardier furtif B2 (ou « aile volante »), dont le design s’inspire de la morphologie du faucon. Ce faucon-là qui peut porter 18 tonnes de bombes, paré à l’éventualité de transporter des engins nucléaires.

Le vol est une ivresse, et la pléthore de jeux vidéos qui simulent le combat aérien en rendent compte. Avez-vous remarqué qu’à 4’08, les images de synthèse laissent place à des prises de vue réelles ? En effet, ce sont des successions de plans de drones militaires, utilisés entre autres pour des missions d’assassinats ciblés. Le nombre des victimes civiles de cette guerre d’un genre nouveau est méconnu : dans un territoire sans Etat, les morts sont souvent impossibles à dénombrer, les sources se font rares et la vérité se trouble. Et pourtant, il est indéniable que la guerre des drones joue un rôle important dans la formation d’une pensée violente traduite en terrorisme. Pour plus d’informations sur ce sujet je recommande la lecture de la « Théorie du Drone » de Grégoire Chamailloux aux éditions La Fabrique [Grégoire Chamayou / Théorie du drone / Editions La Fabrique]. Le drone se fait chaînon entre la réalité de la guerre et le jeu. Par définition sans pilote, ces drones sont commandés à distance par des opérateurs en sécurité, parfois à des milliers de kilomètres du théâtre d’opérations. Une sécurité précaire, illusoire étant donné le nombre de cas de syndrome de stress post-traumatique diagnostiqués chez les opérateurs de drone. Une maigre compensation philosophique : tuer, même à des milliers de kilomètres de sa cible, ne reste jamais un acte psychologiquement anodin.

(ENG)

There are those evenings when you get drunk and your mind gets painted with crazy and stupid ideas. On this particular night, I opened a window on my internet browser and typed a word, a series of letters initiated by chance, born of alcoholic vapors. That evening, in my internet browser, I typed the word « military ».

Before my eyes paraded images of the Vietnam War, of Korea, of the Battle of Midway… I was surprised by my own fascination: I didn’t pay attention to planes, bombs, fire, or death, but to the sublime landscapes flashing up at fantastic speeds.

You have to understand that these images were filmed for propaganda purposes. Their beauty, far from being innocent, is due to a fine art direction. The violence that gave birth to these images remains in the past: what’s done is done, the acts carved in stone and one can quietly indulge in the pornographic spectacle offered by vintage war images.

While I was observing these images, the theme of loneliness came to mind. Joining the army answers the need of a community, to become one with a cause, to fulfill a greater mission. When, as a child, and you dream of floating in the air, we smile at you. When you want to pursue this dream and show motivation and abilities, society offers you the following pact: you will be able to fly higher and faster than anyone in wonderful machines … in return, you will become a trigger, a murderer in the service of your country.

Climbing aboard monsters of steel.
Let’s take a look at the B2 stealth bomber (aka. « flying wing ») whose design is inspired by the morphology of the hawk. This particular hawk can carry 18 tonnes of bombs, potentially nuclear weapons.

Flying is inebriation, and the plethora of video games that simulate air combat accounts for this. Have you noticed that at 4’08, the computer graphics give way to live video? As a fact, these sequences are successions of military drone plans, used among others for targeted assassination missions. The number of civilian victims of this new kind of war is unknown: in territory without State, the dead are often impossible to count, sources are scarce and the truth is blurred. Yet, it is undeniable that the drone wars play an important role in the creation of violent thought patterns that express themselves into terrorism. For more information on this subject, I recommend reading Grégoire Chamailloux’s « Theorie du Drone » (FR) published by La Fabrique [Grégoire Chamayou / Drone theory / Editions La Fabrique]. The drone is the link between the reality of war and the game. By definition a drone is unmanned, controlled remotely by  operators, in safety, sometimes thousands of kilometers from the theater of operations. A precarious and illusory safety, given the number of cases of PTSD diagnosed in drone operators. A small philosophical compensation:  even thousands of miles from the target, killing is never a psychologically harmless act.

Pändō (short movie)

Planet earth has become dry and desert-like. To adapt to the environment, humans have changed the way they use and consume resources. They have become able to survive without producing waste and no longer have the drive for competition. As they evolve into tree-like creatures, they become a species with an intimate bond with nature.

Directed in Baltrum with Gabriele Cinti, Mattia Bacchetti, Aistis Kavaliauskas, Augustin Gressier.
Special thanks to Remy Lequeux, Ramesh Palanisamy and Roots&Routes Cologne.

Stienis – Union/Fraction

 

Sylvain de Saturne – Pharaon

Clip vidéo aux influences spatiales et surréalistes pour Sylvain de Saturne


 

Stienis – Mécanisation

Clip vidéo pour Stienis, sur le thème de la collapsologie, pour la promotion de l’EP Dissociation


 

Je Suis La Mer

Écriture vidéo multidimensionnelle, sur un texte poétique : « Je suis la Mer ». Projeté en mapping vidéo durant le mois de juillet 2018 au château de l’Amiral (Sceaux).


 

Medusae

eqko – showreel 2017


Ari Banias — Being With You Makes Me Think About

[ENG] California based poet Ari Banias was making a public lecture in Berkeley Books of Paris. I was particularly moved by one of his poems :Being with you makes me think about. I was picturing aethereal scenes as his words oosed through my brain cells. This is my cloudy video feedback interpretation of his words.

eqko – showreel 2017